Les routes du bilinguisme

Il y a plein de façons de cultiver le bilinguisme, et une multitude de bonnes stratégies !
Pour choisir la stratégie qui vous convient le mieux, à vous et à votre enfant, suivez les trois piliers du bilinguisme harmonieux, qui place le bien-être au centre de l’acquisition du langage.

1.    Les adultes
Toutes les personnes qui s’occupent de l’enfant doivent se sentir à l’aise pour communiquer avec lui. Certaines d’entre elles peuvent avoir des difficultés à parler dans une des langues que l’enfant apprend. Si elles se sentent obligées de parler uniquement dans cette langue, elles risquent de parler moins qu’elles ne le feraient dans une autre langue. Il est préférable que chacun puisse parler dans la ou les langues dans lesquelles les personnes peuvent converser naturellement et sans s’en préoccuper.

2.     Qualité & quantité
Chaque langue doit être parlée dans le cadre d’une interaction quotidienne et pleine de sens. L’enfant peut regarder quotidiennement une émission de télévision dans une de ses langues, mais cela ne suffira probablement pas (qualité trop faible). Il peut interagir avec une baby-sitter dans son autre langue une heure par semaine, mais cela n’est probablement pas assez (trop peu de quantité). Il est préférable que chaque langue soit utilisée fréquemment et dans un cadre d’apprentissage riche.

3.     L’enfant
L’enfant doit se sentir libre d’explorer chaque langue sans se sentir forcé. Il nous arrive parfois de vouloir que l’enfant réponde dans une langue alors qu’il répond dans une autre. Cela peut être dû au fait que l’enfant se sent plus confortable dans une langue que l’autre. La confiance et le plaisir dans chaque langue se construisent petit à petit à travers des activités amusantes. Ceci étant dit, il est aussi normal que vous puissiez trouver important que votre enfant apprenne les deux langues – nous en parlerons plus en détails la semaine prochaine.

Une fois que l’on prend en compte toutes les personnes, adultes et enfant, ainsi que la balance quantité-qualité, chaque famille se retrouve avec une stratégie de bilinguisme personnalisée et différente de celle des autres. Cette stratégie peut également évoluer au cours du temps. Ce qui est important est l’harmonie, car les situations stressantes n’ont jamais d’impact positif sur l’apprentissage. 
Il ne vous reste plus qu’à trouver votre équilibre et la stratégie de bilinguisme qui vous convient le mieux, à vous et votre famille. 

Les sources scientifiques de notre bande-dessinée:

De Houwer, A. (2020). Harmonious Bilingualism: Well-being for families in bilingual settings.   Handbook of home language maintenance and development, 63, 83.

Sander-Montant A., Di Flumeri E., Necsa B. & Byers-Heinlein, K. (2020, July 6-9). Do all roads lead to bilingualism?. Virtual International Congress of Infant Studies.