Les enfants doivent-ils entendre chaque langue de manière égale pour devenir bilingues ?

Certains enfants peuvent entendre le japonais à la maison et l’anglais à l’école. D’autres enfants peuvent entendre l’un de leurs parents parler espagnol et l’autre français. Les enfants bilingues grandissent en apprenant deux langues, mais la fréquence avec laquelle ils entendent ou parlent chaque langue peut varier considérablement. En général, les personnes bilingues ont tendance à entendre une langue plus que l’autre, à parler une langue plus que l’autre et à développer une maîtrise différente pour chaque langue. La “langue dominante” est le terme utilisé pour décrire quelle langue est la plus entendue ou parlée.

Les personnes qui élèvent un enfant bilingue espèrent souvent que l’enfant deviendra aussi dominant dans chaque langue, ou “un bilingue équilibré”. Cependant, c’est rarement le cas ! Même avec la plus grande organisation de la part des personnes en charge, la quantité de langue qu’un enfant entend ou parle évolue souvent au cours de l’enfance. Les parents peuvent parler chaque langue de manière presque égale à la maison, mais cet équilibre peut basculer lorsque l’enfant entre à l’école maternelle ou commence à passer plus de temps avec sa grand-mère le week-end. Il est tout à fait normal que la dominance d’une langue évolue au cours de la vie, et cette évolution fait partie de ce qu’est être bilingue !

Le terme “non-dominant” peut souvent être interprété comme “déficient”, alors qu’en réalité, la dominance d’une langue n’est qu’un classement. Peut-être que vous faites un tout petit peu plus souvent cette sauce pour les pâtes que du chutney de mangue, ce qui fait que la préparation de cette sauce est un peu plus naturelle. Pour autant, ce sont tous deux les plats préférés des convives ! Il en va de même pour la dominance linguistique : un enfant peut être un peu plus dominant dans une langue que dans l’autre, tout en devenant compétent dans les deux.

Compter les heures de parole dans chaque langue ou enregistrer le temps passé à entendre chaque langue ne fait qu’ajouter du stress, à la fois aux parents et aux enfants. Utilisez plutôt cette énergie pour faire participer l’enfant à des activités amusantes et enrichissantes dans les deux langues ! 

Rejoignez-nous la prochaine fois lorsque nous examinerons comment le bilinguisme est affecté par l’âge auquel vous commencez à apprendre une seconde langue.

Les sources scientifiques de notre BD:

Treffers-Daller, J., & Silva-Corvalán, C. (Eds.). (2016). Language dominance in bilinguals: Issues of measurement and operationalization. Cambridge University Press. 

Hoff, E., & Core, C. (2013). Input and language development in bilingually developing children. Seminars in Speech and Language, 34(4), 215-226.