Comment l’alternance codique (ou le mélange des langues) affecte-t-il le développement linguistique d’un enfant ?

Vignette du haut : “Peux-tu me passer les 筷子 ?” (Tu peux me passer les baguettes ?)
Vignette du milieu : “怎么这么cute !!!” (怎麽這麽cute !; Quel joli jouet !)
Vignette de bas : “Ce pudding 超好吃” (Ce pudding est si bon !)

À première vue, l’alternance codique peut sembler une façon difficile d’apprendre les langues. Au lieu d’apprendre chaque langue séparément, bien isolées, les enfants doivent donner un sens à deux langues entremêlées. Mais cela pourrait n’être qu’une impression.

L’alternance codique peut aider un enfant à renforcer ses compétences dans une autre langue. Par exemple, les parents peuvent utiliser la traduction immédiate d’une phrase dans une langue avec laquelle l’enfant est moins familier (par exemple, “Trae la pelota. Apporte la balle”). L’alternance codique peut également aider un enfant à comprendre une autre langue. Par exemple, les parents peuvent emprunter un unique mot à une langue avec laquelle l’enfant est plus familier pour l’aider à comprendre le sens de la phrase (“Apporte ta peluche gato“). Au-delà des compétences linguistiques, le fait d’alterner entre les langues comme le font les autres membres de la communauté ou de la famille permet à l’enfant d’assimiler les normes de la communauté et la façon dont les autres parlent. Ces compétences peuvent être vitales pour les interactions sociales futures.

Il est difficile de mesurer directement l’effet de l’alternance codique par rapport à l’absence d’alternance codique sur le développement du langage. Certains effets observés par les scientifiques montrent que cette alternance peut être bénéfique. Pour les enfants, l’alternance codique semble favoriser un comportement prosocial, permettant aux enfants d’interagir avec aisance dans des environnements multilingues. 

Un mythe courant veut que les enfants alternant les langues soient confus et mélangent leurs langues. En fait, les enfants ont tendance à simplement alterner autant que le font les personnes qui s’occupent d’eux ! L’alternance codique est un phénomène normal dans les familles et les communautés multilingues. Si vous avez l’habitude d’alterner, il n’est pas nécessaire de vous forcer à parler d’une manière différente. Détendez-vous et laissez-vous porter par la conversation !

Les sources scientifiques de notre BD:

Byers-Heinlein, K. (2013). Parental language mixing: Its measurement and the relation of mixed input to young bilingual children’s vocabulary size. Bilingualism; Cambridge, 16(1), 32–48. http://dx.doi.org.lib-ezproxy.concordia.ca/10.1017/S1366728912000120

Byers-Heinlein, K., Jardak, A., Fourakis, E., & Lew-Williams, C. (2020, February 28). Effects of language mixing on bilingual children’s word learning. https://doi.org/10.31234/osf.io/298cz

Heredia, R. R., & Altarriba, J. (2001). Bilingual Language Mixing: Why Do Bilinguals CodeSwitch? Current Directions in Psychological Science, 10(5), 164–168. https://doi.org/10.1111/1467-8721.00140

Kremin, L. V., Alves, J., Orena, A., Polka, L., & Byers-Heinlein, K. (2020, April 29). Code-switching in parents’ everyday speech to bilingual infants. https://doi.org/10.31234/osf.io/rk2ah