Une journée dans une vie

Beaucoup de choses peuvent arriver en une journée, entre le moment où les enfants se réveillent et celui où ils vont au lit ! Ils peuvent jouer dehors, construire une cabane, partager un repas, dessiner… Ces interactions avec les autres (enfants et adultes), et avec leur environnement physique sont essentielles pour l’acquisition du langage. En passant la journée entière devant la télé ou la tablette, les enfants perdent ces merveilleuses opportunités d’apprentissage.

Le temps passé devant les écrans devrait être pensé sur deux dimensions : la qualité et la quantité. La qualité du temps passé devant l’écran correspond à la manière dont l’écran est utilisé, qui peut être plutôt passive ou bien interactive. La meilleure utilisation des écrans est dans une situation interactive, comme par exemple parent et enfant qui jouent ensemble à un jeu vidéo et discutent de comment le faire.
La notion de quantité est simplement le temps que l’on passe devant l’écran, qui peut aller de quelques minutes à la journée entière. La quantité d’exposition aux écrans optimale est celle qui n’empêche pas d’autres activités d’avoir lieu. Une journée passée à regarder la télé passivement est une journée pauvre en apprentissage langagier. Une journée riche d’apprentissage serait par exemple une journée passée à jouer avec les autres, à faire des activités d’art créatif, à regarder un court épisode à la télé et en discuter avec ses parents, à partager un repas…

La semaine prochaine, nous regarderons comment ces interactions nourrissent l’acquisition du langage.

La source scientifique pour notre BD :

  1. Madigan, S., McArthur, B. A., Anhorn, C., Eirich, R., & Christakis, D. A. (2020). Associations Between Screen Use and Child Language Skills: A Systematic Review and Meta-analysis. JAMA pediatrics.