Imaginer le langage

Vignette de gauche: “Et si on jouait à écrire des mots !”
Vignette de droite: “Comment est-ce que tu écrirais Ours ?”

Savoir lire et écrire sont deux facettes de notre capacité de littératie. Au lieu d’enseigner lecture et écriture ensemble, on pourrait avoir tendance, à subdiviser la littératie et à n’enseigner que l’un après l’autre. Pourtant, une façon particulièrement efficace de développer ses aptitudes de littératie est en fait de combiner lecture et écriture dans la même activité.

Combiner lecture et écriture permet à l’enfant d’en apprendre davantage sur le lien entre lecture et écriture, en plus d’apprendre à lire et écrire. Pouvoir appréhender ce lien est une des bases nécessaires au développement de la littératie.

“L’ écriture inventive guidée” est un exemple de jeu que l’on peut faire avec les enfants, qui implique à la fois la lecture et l’écriture. Dans ce jeu, on encourage l’enfant à essayer d’écrire des mots, sans lui dire ou lui montrer comment ils s’écrivent avant. Par exemple, l’adulte montre à l’enfant un objet ou une image, et l’enfant essaye écrire le mot, avec l’orthographe qu’il s’imagine être la bonne. Ensuite, l’adulte lit ce que l’enfant vient d’écrire, que ce soit le bon mot ou non. Il s’agit juste de prononcer ce que l’enfant à écrit, sans jugement. Cette façon d’apprendre à lire et écrire se concentre sur le lien entre lecture et écriture, et entre sons et lettres. Elle peut aussi diminuer l’anxiété que peut ressentir un enfant lorsqu’on lui demande d’écrire un mot correctement. Et surtout, cela transforme l’apprentissage en jeu !

Vous pouvez essayer d’incorporer l’orthographe inventive guidée dans les activités du quotidien comme la cuisine ou l’heure du bain. Votre enfant peut écrire des mots liés au vocabulaire de la cuisine avec des lettres aimantées sur le frigo, ou bien des mots liés au bain avec de la mousse. Pas la peine de faire une séance d’apprentissage officielle ! Ainsi, cela demande juste un peu plus d’attention au parent, et rend l’apprentissage beaucoup plus amusant pour l’enfant !

La source scientifique de notre bande-dessinée:

Sénéchal, M., Ouellette, G., Pagan, S., & Lever, R. (2012). The role of invented spelling on learning to read in low-phoneme awareness kindergartners: A randomized-control-trial study. Reading and writing, 25(4), 917-934.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *