Un dialogue masqué

Une interaction sociale implique, par définition, deux (ou plusieurs) personnes. Et pourtant, lorsque l’un de ces partenaires est un enfant qui ne parle pas encore, ces interactions peuvent vite ressembler à un monologue !  On peut avoir le sentiment de parler, ou signer, tout seul. Mais alors, comment peut-on encourager le développement du langage chez un enfant encore au stade préverbal ?

Et bien, simplement en leur parlant, ou en leur signant !

Si l’adulte décrit simplement ce qu’il fait pendant qu’il cuisine à l’enfant, ceci peut quand même être une interaction sociale. Un enfant qui ne parle pas encore peut réagir autrement que de façon verbale. Une réaction évidente serait par exemple un sourire. Une réaction moins évidente pourrait être de sucer plus sa tétine. Le “rythme de succion” est d’ailleurs une manière pour les scientifiques de mesurer les réactions chez les jeunes enfants !

Une des découvertes importantes en acquisition du langage est la distinction entre âge de compréhension et âge de production. Bien souvent, les enfants comprennent pas mal de choses avant même de produire leurs premiers mots, et à 6 mois, ils connaissent déjà une bonne poignée de mots, comme maman, pied, biberon. Alors, même si votre enfant ne montre pas de réaction évidente, ou même discrète, ils sont tout de même très probablement des spectateurs fascinés de votre monologue ! Et ces conversations “avec vous-mêmes” sont donc des éléments de base pour l’apprentissage du langage. Il suffit de les voir comme des pièces de théâtre, où vous monteriez sur scène devant un public passionné de petits apprentis des langues.

La source scientifique de notre bande-dessinée:

Weisleder, A., & Fernald, A. (2013). Talking to children matters: Early language experience strengthens processing and builds vocabulary. Psychological science, 24(11), 2143-2152.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *