Les applis dites ‘éducatives’ le sont-elles vraiment ?

Lorsqu’il s’agit de jouets, de jeux ou d’applications pour les enfants, l’éducation est un secteur très vendeur. Pourtant, il y a très peu de contrôle sur ce qui est classé comme “éducatif”. Nous attendons d’un produit éducatif qu’il ait passé des tests scientifiques rigoureux, mais ce que l’on trouve dans la catégorie “éducation” peut en fait être tout aussi éducatif qu’une autre catégorie comme celle des divertissements.

Les choix d’applications, en particulier, peuvent être intimidants, compte tenu de l’étendue du choix disponible. Nous avons donc créé une liste de quatre principes scientifiques que vous pouvez utiliser pour évaluer la valeur éducative d’une application. Alors, préparez vos blouses de laboratoire et vos blocs-notes !

①Participation active : Lorsque l’enfant participe au contenu, cela  favorise activement l’apprentissage, d’une manière que l’on ne retrouve pas dans le cas de l’écoute passive ou de la simple observation (Y a-t-il une façon d’intégrer un peu de temps d’écran dans la journée de mon enfant ?). Les applications qui exigent de l’enfant qu’il agisse de manière réfléchie, comme placer des formes dans les trous correspondants ou répondre à des questions, sont considérées comme actives. 

②Engagement : Être concentré sur une tâche est un point de départ important pour l’apprentissage, car cette concentration permet aux enfants de passer plus de temps sans distraction avec un contenu nouveau. Les applications qui favorisent une continuité dans les tâches et qui présentent le contenu de manière claire permettront un apprentissage plus poussé que celles qui présentent des images attrayantes non pertinentes et des sons forts et parasites.

③Le sens: Les applications qui relient le nouveau contenu aux expériences de l’enfant ou à sa vie quotidienne permettent à l’enfant de créer des liens entre toutes les choses qu’il apprend. Les liens entre les nouveaux contenus et ce que l’enfant sait et voit sont un excellent moyen de construire et de consolider les connaissances.

④L’interaction sociale : L’interaction sociale entre un enfant et des adultes ou des pairs est le fondement de l’apprentissage (Apprendre à travers les interactions). Les applications qui intègrent des interactions en encourageant à regarder l’application ensemble (voir la bande dessinée de la semaine prochaine !) sont les plus adaptées, suivies par celles qui présentent des personnages ou des avatars interactifs. 

Finalement, les mêmes principes qui peuvent être utilisés par le parent pour guider le développement du langage de son enfant en général peuvent être utilisés pour choisir une application réellement éducative !

Les sources de notre BD:

Hirsh-Pasek, K., Zosh, J. M., Golinkoff, R. M., Gray, J. H., Robb, M. B., & Kaufman, J. (2015). Putting education in “educational” apps: Lessons from the science of learning. Psychological Science in the Public Interest, 16(1), 3-34.